confiance soi

La confiance en soi est sans aucun doute le trait de caractère le plus facilement décelable. Les personnes respirent la bonne estime de soi et ont une grande facilité à communiquer et à partager leurs opinions. Cependant, nous ne sommes pas tous des leaders nés, et l’expérience et le milieu jouent un très grand rôle dans l’acquisition de cette qualité. Des personnes ayant grandi dans un milieu où elles se sont vues attribuer des tâches et des responsabilités auront plus d’estime de soi en grandissant que celles qui n’auront pas eu l’occasion de faire leurs preuves ou de développer leurs idées. Avoir une faible estime de soi est un réel handicap dans la vie quotidienne, la peur de faire face aux gens associée à celle de ce qu’ils pensent créera un cocon autour de la personne, mais ce n’est aucunement une fatalité.

Bien entendu, il n’y a pas de remèdes miracles pour avoir une maîtrise de soi dans les situations délicates comme parler à une foule, cela demande du temps et une volonté implacable. Nous allons vous montrer comment faire pour sortir du cocon du manque de confiance en soi, et vous épanouir dans votre vie professionnelle et familiale sans traîner ce poids toute votre vie.

Quelle est l’origine du manque de confiance en soi ?

  • La psychanalyse Freudienne veut que le manque de confiance de soi ait une origine bien connue dans votre enfance, un traumatisme ou un événement particulièrement désagréable ou embarrassant fera que vous aurez un petit déclic qui à la longue, se transformera en manque de confiance en soi.
  • Une autre origine bien connue est la pression sociale. Un enfant s’étant fait bizuter à plusieurs reprise sera automatiquement replié sur lui-même et fermé à tout contact avec l’extérieur, ce qui entraînera inéluctablement une mauvaise image de soi.
  • Plusieurs facteurs tels que le stress ou des parents trop stricts qui étouffent l’opinion de leurs enfants  peuvent engendrer un isolement de la société.

Comment avoir confiance en soi ?

  • Pour commencer, il faut apprendre à gérer sa peur et son stress face aux gens (ochlophobie) et à rester maître de ses moyens lors d’une situation où vous interagissez avec d’autres personnes.
  • Une approche psychologique de ce problème se résume en une prise de conscience de ses forces et faiblesses. Aussi, il faut apprendre à se connaître et à prédire ses futures réactions lors d’une action donnée pour y parer avant même qu’elles ne se produisent.
  • Il faut aussi apprendre à gérer les facteurs qui causent ce manque de confiance en soi, comme la peur face aux gens, en imposant ses opinions et en ne doutant pas de soi-même.
  • Vous devez apprendre à donner de la valeur à vos propos et à la défendre. Si une personne n’est pas du même avis que vous, vous ne devez surtout pas abandonner votre opinion.
  • Une bonne prescience de vos connaissances de base est très importante, il faut se fier à la véracité des propos dits et avoir confiance en vos connaissances.
  • Vous devrez arrêter de fuir les responsabilités. Si une tâche vous est attribuée, remplissez la et faites vos preuves. En voyant que vous en êtes capable, cela va booster votre estime de vous-même.
  • Pratiquer un sport de groupe comme le basketball ou le football développera votre façon d’interagir avec d’autres personnes, tout en vous offrant un défouloir au stress que vous cumulez.
  • Si vous avez une passion, poursuivez là et progressez. Vous ressentirez un sentiment de réussite et de fierté qui ravivera la confiance en vous.
  • Vous devez vous fixer des objectifs et tout mettre en œuvre pour y arriver, le succès est une sensation incomparable pour redonner une confiance en soi perdue.
  • Affirmez-vous face à votre interlocuteur. N’ayez pas la voix qui tremble ou le regard fuyant. Regardez votre interlocuteur droit dans les yeux et parlez d’une voix calme et sûre.

Quels sont les obstacles qui peuvent survenir ?

  • Dans l’envie de se surpasser, nous avons tendance à nous fixer des objectifs irréels. Cela ne fera que vous donner un sentiment d’échec, ne visez pas trop haut.
  • Il est courant de s’entendre dire que dans la vie, nous devons avoir un modèle, ce n’est pas faux. Mais dans ce cas-là, l’imitation ne fera que vous donner un semblant de personnalité imposante, ne réglant aucunement le problème.
  • Ne vous attardez pas sur une remarque négative qui vous aura été faite, concentrez-vous sur l’amélioration de vos qualités sociales. Rester focalisé sur le négatif aura pour seul effet de vous tirer vers le bas.
  • L’auto sabotage est extrêmement fréquent. Ne vous mettez pas des bâtons dans les roues avec des pensées négatives comme « je ne peux pas y arriver ».
  • Si vous recevez des compliments, acceptez-les, ne les niez pas. Si ce compliment vous a été fait, c’est que vous disposez de la dite qualité complimentée.