Vous avez pris un bon coup de soleil et vous cherchez un moyen de vous en remettre ? Vous croyez faire de la fièvre et vous soupçonnez une autre maladie car vous n’êtes pas sûr qu’un coup de soleil puisse provoquer une fièvre ? Vous ne vous trompez peut être pas ! Apprenez à reconnaître une insolation et à la différencier de la fièvre pour pouvoir la traiter !

Tout d’abord, il faut savoir que toute élévation de votre température corporelle ne signifie pas que vous avez de la fièvre. En effet, une exposition prolongée au soleil peut provoquer ce qu’on appelle une insolation qui se manifeste par une élévation de la température corporelle, dite hyperthermie. Celle-ci peut parfois être très dangereuse, en particulier dans les pays du sud de l’Afrique où la température est déjà très élevée en plus du soleil brûlant.

L’hyperthermie et la fièvre se ressemblent tellement qu’elles se confondent très souvent chez les gens, seuls les médecins ou autres personnes ayant fait des études ou des recherches dans le domaine médical savent que toute élévation de la température n’est pas une fièvre et que la fièvre et l’hyperthermie ont des étiologies très différentes, même si elles peuvent avoir quelques symptômes communs.

La fièvre par exemple, est une élévation de la température corporelle due à une dérégulation de ce qu’on appelle le thermostat de l’organisme. Celui-ci doit normalement garder la température corporelle constante aux environs de 37 degrés celsius mais en cas de fièvre, le thermostat est déréglé et le seuil de la température augmente pour que ce dernier perçoive des températures plus élevées (pouvant arriver jusqu’à 40 degrés) comme étant des températures normales et ne met donc pas en oeuvre les mécanismes de régulation qui permettent de faire baisser cette température.

Au contraire, en cas d’hyperthermie, le thermostat du corps n’est pas déconfiguré et se rend très bien compte qu’il y a une élévation anormale de la température corporelle, celui-ci met donc en oeuvre tous les moyens dont dispose le corps pour faire baisser sa température mais ces moyens sont souvent dépassés du fait d’une accumulation excessive de la chaleur.

Toutefois, il faut savoir que si votre température n’est pas élevée à un point dangereux (au-delà de 40 degrés), vous pouvez patienter et vous reposer jusqu’à ce que celle-ci redevienne normale spontanément. Mais il est souvent difficile de supporter l’hyperthermie, c’est pourquoi nous allons vous montrer quelques moyens simples et efficaces pour aider votre corps à faire baisser votre température pour qu’elle redevienne normale.

Insolation, que faire ?

Si vous avez pris un coup de chaleur et que votre température corporelle a subitement monté, il ne faut pas vous inquiéter à cause des différents symptômes qui s’y associent car c’est tout à fait normal et votre corps fait de son mieux pour faire baisser sa température lui-même. Cependant, si vous avez beaucoup de mal à supporter les signes de cette hyperthermie, il existe des moyens 100% naturels qui pourraient vous aider à faire baisser votre température plus rapidement et vous débarrasser ainsi de tous les symptômes gênants qui s’y associent. Pour cela, il vous suffit de suivre ces conseils :

  • Buvez beaucoup d’eau : l’eau aidera non seulement à faire baisser la température de votre corps mais aussi à le réhydrater pour éviter une éventuelle déshydratation due à l’hyperthermie. Il est recommandé de boire plusieurs gorgées d’eau espacées de quelques minutes pendant plusieurs heures.
  • Humidifiez votre front et votre nuque : à l’aide d’une petite serviette ou d’un chiffon mouillé, humidifiez votre front en posant ce dernier dessus en position allongée. Une fois que vous aurez senti que votre tissu a également chauffé, tournez-le ou mouillez-le une seconde fois puis recommencez.
  • Prenez une bonne douche : ou un bain pas très chaud si possible. Cela permet de faire baisser la température de votre corps et de rafraîchir et réhydrater votre peau.
  • Déshabillez-vous et faites une petite sieste sans trop vous couvrir : vous pouvez rester en sous-vêtements ou en vêtements très légers dans votre lit et dormir un peu afin de laisser le temps à votre corps d’évacuer son excès de chaleur via la transpiration et la perspiration (vapeurs dégagées par la peau et l’expiration et qui ne sont pas perçues par l’individu comme la transpiration).
  • Mangez des fruits et surtout des agrumes.
  • Prenez des tisanes pas bien chaudes ou du lait frais. Tous les apports liquidiens sont bénéfiques pour votre corps et aident à faire baisser votre température.

Quels sont les symptômes de l’insolation ?

L’insolation ou coup de chaleur causé par le soleil se manifeste par une hyperthermie dont les symptômes sont distincts de ceux de la fièvre, même s’il existe certains territoires communs entre les deux. Voici donc les principaux symptômes d’une insolation :

  • Une dilatation des vaisseaux sanguins entraînant des rougeurs sur la peau.
  • Des maux de tête.
  • Des nausées avec parfois des vomissements.
  • Des troubles neurologiques et des vertiges.
  • Une importante transpiration.