Le foie est un organe souvent sous-estimé. À lui seul, il régule le taux de glucose dans le sang, sécrète la bile pour la digestion, synthétise les facteurs de la coagulation, et  filtre les toxines et les élimine. Lorsque nous parlons d’organes à protéger, nous pensons souvent au cœur et aux poumons, mais qu’en est-il de notre foie ?

La fin d’année approche, et les fêtes aussi, ce qui est synonyme de repas de famille, cocktails alcoolisés  et montagnes de chocolat et de bonbons, autrement dit, le rendez-vous crise de foie annuel ! Si vous ne prenez pas soin de votre foie, ne vous étonnez pas qu’il fasse des siennes une fois qu’il ne pourra plus fonctionner correctement.

Quels aliments privilégier pour nettoyer son foie ?

La façon la plus simple qui soit pour nettoyer son foie est l’alimentation. En effet, certains aliments sont excellents pour retirer les toxines contenues dans ce dernier.

  • Le citron : quelques gouttes dans un verre d’eau tiède le matin auront un effet magique sur votre corps. Cet agrume stimule la production de la bile, pour une meilleure digestion et une élimination des toxines plus efficace, en plus d’avoir un rôle diurétique qui stimule le fonctionnement des reins.
  • L’artichaut : il est conseillé d’en faire infuser les feuilles et de boire la préparation jusqu’à trois fois par jour. En stimulant la sécrétion biliaire, l’artichaut est un bon allié de détoxification.
  • Le pissenlit : faites infuser les feuilles séchées une dizaine de minutes et buvez, les feuilles de pissenlit sont connues pour stimuler le foie et rendre l’élimination des toxines plus rapide.
  • Le curcuma : en plus de ses vertus hépato protectrices qui préviennent  plusieurs maladies du foie, le curcuma est un excellent régulateur des fonctions hépatiques, en stimulant la sécrétion de bile, et donc, l’élimination des toxines.
  • Le thé vert : principalement connu comme étant un excellent antioxydant, le thé vert a une fonction purifiante sur le foie, en le débarrassant des déchets de l’organisme.
  • Les épinards : les feuilles d’épinards crues contiennent des glutathions, qui ont pour fonction de stimuler la synthèse des enzymes responsables du nettoyage du foie.
  • Le chou : il possède des isothiocyanates qui aident à la synthèse des enzymes hépatiques responsables de la détoxification du foie.
  • La pomme : excellent nettoyant pour le foie, la pomme est riche en pectine qui aide à libérer les substances chimiques nocives du foie.
  • L’ail : il est riche en substances connues pour leurs vertus détoxifiantes, telles que le soufre, l’allicine et le sélénium.
  • L’huile d’olive : les vertus de cette huile ne sont plus à démontrer, elle est capable d’aspirer les toxines hors du foie, évitant ainsi leur accumulation.

Quelles sont les habitudes à prendre pour un foie en meilleure santé ?

Garder son foie en bonne santé ne se résume pas à consommer des aliments riches en antioxydants, c’est toute une hygiène de vie qu’il faut adopter.

  • La consommation d’alcool peut causer de graves inflammations du foie, qui peuvent devenir chroniques sur le long terme, le rendant ainsi vulnérable aux maladies telles que la cirrhose, à cause de la formation de tissus cicatriciels. C’est là que foie entre dans un cercle vicieux de scarification continue.
  • La cigarette : en plus de causer le cancer des poumons et de la gorge, elle est responsable de la moitié des cancers du foie recensés. Les produits chimiques accumulés dans le foie nuisent gravement aux cellules hépatiques.
  • La surcharge pondérale : en plus d’être responsable de plusieurs maladies cardio-vasculaires, elle peut causer des maladies hépatiques dues à l’accumulation des graisses autour du foie, telles que la stéatohépatite.
  • Il est souvent dit qu’il ne faut pas manger de repas trop lourd avant d’aller se coucher. Le foie se charge d’éliminer les toxines la nuit quand nous dormons, s’il a affaire à une quantité importante de glucides et de graisses, il n’est pas étonnant qu’il ne puisse pas effectuer ses fonctions correctement.
  • Pratiquer une activité physique permet d’éliminer les toxines par la transpiration, ce qui allège la besogne du foie et lui permet de se reposer.

Prendre soin de son foie par la privation, qu’est-ce que c’est ?

Les experts diététiciens conseillent de jeûner deux jours par semaine pour nettoyer son foie. Bien sûr, le jeûne n’est pas un jeu, et quelques mesures sont de rigueur avant de le faire.

  • Une grande consommation d’eau s’impose, non seulement pour pouvoir éliminer les toxines par la transpiration, mais aussi pour stimuler les reins et éliminer plus rapidement les déchets.
  • Au lieu de prendre des repas saturés en graisses et huiles hydrogénées à midi et le soir, contentez-vous de fruits riches en fibres, qui aident le transit et qui stimulent la sécrétion d’enzymes responsables du nettoyage du foie, tout en apportant les nutriments nécessaires à la production de l’énergie journalière dont vous aurez besoin.