construire questionnaire

Le questionnaire est souvent utilisé pour rassembler des données à étudier, afin d’élaborer des stratégies par exemple, ou juste pour faire une sorte de sondage permettant d’étudier un échantillon quelconque. Selon les spécialistes, il est nécessaire de recueillir des informations pour établir des résultats, et c’est dans ce but que le questionnaire est idéal.

Lorsque le questionnaire est fait, il suffit ensuite de le transférer aux individus pour qu’ils le remplissent afin de réunir les différents résultats pour les décrire d’une manière globale puis précise. Une fois que cette étape est réalisée, on passe à l’analyse des résultats qui consiste à généralement faire des hypothèses concernant les résultats obtenus lors de l’étude.

Un questionnaire doit avoir un objectif initial, qui définit notamment le but de l’enquête qui sera réalisée, ainsi que les moyens qui seront mis à disposition pour développer l’étude en question. On définit aussi l’échantillon à étudier, qui est une partie de la population par exemple, afin de regrouper plus facilement les résultats et d’établir un modèle que devra suivre le questionnaire en question.

Les grandes entreprises utilisent très souvent cette méthode pour avoir un maximum d’informations, même si cela nécessite beaucoup de temps et oblige les responsables à tester de nombreuses fois le questionnaire pour savoir s’il correspond aux attentes émises par les dirigeants.

Comment faire un questionnaire : quelles sont les méthodes à suivre pour réaliser un questionnaire ?

Considéré par beaucoup comme étant l’une des meilleures méthodes pour le recueil d’informations, il n’en reste pas moins difficile de construire un questionnaire qui sera en adéquation avec le sujet que l’on souhaite étudier. En suivant les conseils des spécialistes, il devient assez aisé de réaliser un questionnaire satisfaisant qui regroupe toutes les spécificités à respecter, tout en gardant un aspect original. Voici en quelques points certaines méthodes à suivre pour réaliser un questionnaire assez facilement :

  • Avant de commencer l’élaboration d’un questionnaire, il est nécessaire de définir l’objectif de celui-ci afin de savoir quelles sont les informations qu’il faut recueillir.
  • Il est obligatoire de décrire quelle sera la structure du questionnaire et comment il sera organisé, et cela dépend généralement de l’objectif fixé.
  • Une fois que les deux premières étapes terminées, nous passons à la rédaction des question qui suit certaines règles :
  • Il est impératif d’utiliser des termes très simples et faciles à comprendre pour la majorité.
  • Rédiger des questions simples qui ne contiennent pas les réponses directement.
  • Laisser le choix à l’individu de répondre à sa manière ou fixer les réponses dans une liste où il faudra choisir.
  • Éviter les questions qui n’ont pas de réponses ou les questions pièges.
  • Il faut également définir des sortes de modalités à respecter, et cela en suivant certaines normes bien spécifiques :
  • Choisir la catégorie de personnes à qui va s’adresser le questionnaire.
  • Utiliser des questions filtres qui permettent de trier plus facilement.
  • Définir un nombre de questionnaires à faire.
  • Définir le moyen d’administration du questionnaire en question.
  • Une fois que le questionnaire est prêt, il faut le tester sur un petit échantillon afin de pouvoir analyser les résultats plus facilement.
  • Distribuer le questionnaire afin de recueillir les informations nécessaires à l’étude.
  • Analyser les résultats à l’aide de logiciels et de spécialistes confirmés pour voir si l’objectif est respecté.

Comment faire un questionnaire : quelles sont les erreurs à éviter dans l’élaboration d’un questionnaire ?

Comme dans chaque étude, il existe des erreurs qu’il faut éviter pour que le questionnaire soit adapté à tout le monde. Selon les spécialistes, en posant les mauvaises questions dès le début du test, on reçoit irrémédiablement de mauvaises réponses qui ne peuvent servir à l’étude entamée, et cela risque aussi de fausser les résultats finaux du projet. Voici certaines erreurs qu’il est fréquent de rencontrer dans les nombreux questionnaires existants :

  • Il est fréquent de tomber sur des questionnaires qui débutent par la saisie des informations personnelles, ce qui décourage grandement les nombreux individus qui refusent d’y répondre.
  • On retrouve aussi des questionnaires avec des questions incompréhensibles pour ceux qui les reçoivent.
  • Un questionnaire qui contient plusieurs questions répétitives et obligeant à copier la même réponse.
  • Des questionnaires qui n’incluent pas la catégorie “autre” s’il s’agit de QCM, ce qui empêche l’individu de répondre correctement à la question.
  • Les questions qui contiennent déjà une forme de réponse, ce qui influence grandement l’individu et l’empêche d’être précis.
  • Proposer des réponses qui ne sont pas assez détaillées dans les QCM, ce qui empêche les personnes de répondre aux questions.
  • Un questionnaire qui contient des champs obligatoires, ce qui est un gros désavantage pour la majorité des personnes.
  • Un questionnaire avec trop de questions, ce qui décourage grandement les individus.

Comment faire un questionnaire : que peut-on en conclure ?

Il n’est certes pas difficile de réaliser un questionnaire, mais il faut néanmoins connaître les bases pour espérer recueillir les informations nécessaires à l’étude finale. On retrouve sur plusieurs sites les méthodes à suivre pour réussir facilement l’élaboration d’un questionnaire, et donc, il devient aisé pour n’importe quel individu de réaliser ce projet, que ce soit dans le domaine professionnel ou amateur.