choisir carrelage

Que vous soyez entrain de construire votre maison ou que vous ayez enlevé votre carrelage en vue d’en placer un autre, l’achat d’un nouveau carrelage s’impose. Mais avant de passer à la caisse êtes-vous sûrs d’avoir fait le bon choix ? Ce fameux carrelage restera collé à votre sol pendant des années, vous l’aurez sous les yeux à longueur de journée, été comme hiver. Il sera également la surface sur laquelle jouerons vos enfants de manière quotidienne, la surface que vous foulerez aux pieds, que vous soyez en pantoufles ou en talons aiguilles. Avant d’acheter il faut se poser maintes questions pour ne rien regretter par la suite. Il est primordial de bien choisir son carrelage et vous allez voir que le côté esthétique n’est que la face visible de l’iceberg.

Choisir son carrelage en fonction de l’usage de la pièce où il va être placé

En allant choisir son carrelage, on a tendance à se focaliser sur l’aspect esthétique. Mais ce qu’il faut savoir c’est que même l’usage de la pièce où vous allez poser votre carrelage est très important. Les facteurs à prendre en considération et les questions à se poser dans ce cas sont les suivantes :

  • La pièce est-elle au rez-de-chaussée ou à un étage élevé?
  • La pièce est-elle sujette à l’humidité ?
  • La pièce est-elle très ou peu fréquentée ?
  • La pièce est-elle plus exposée au tâches et autres traces ?

Sachez qu’il existe un genre de carrelage spécifique à chaque pièce, d’où l’importance de cerner les particularités de cette dernière. Pour les pièces au rez-de-chaussée, qui sont souvent sujettes à l’humidité, et pour les pièces où il ya beaucoup de passages, optez pour un carrelage solide et évitez le travertin ou la pierre blanche à titre  d’exemple puisque ces dernières ont été initialement conçues pour l’aspect esthétique. Ces matériaux ne sont également pas adaptés aux pièces assez exposées aux tâches comme la cuisine. Pour ce genre de pièces, optez pour des matériaux robustes et résistants  tels que les pierres naturelles. Ainsi, portez votre choix sur du granit, du marbre ou encore l’ardoise ; il est à noter qu’elles sont froides au contact. Si vous voulez des carreaux plus chaleureux et plus économiques, tournez-vous vers la terre cuite, le gré cérame ou encore les carreaux de ciment. Gardez en tête que la terre cuite et les carreaux de ciment demandent un entretien particulier.

Choisir son carrelage en fonction de l’entretien qu’il demande

Le carrelage est un revêtement de sol qui ne demande pas beaucoup d’entretien en général. Cependant, il faut bien choisir son carrelage dès le départ des carreaux facile à entretenir comme le ciment traité, le gré cérame ou encore le grès étiré. Méfiez vous du carrelage qui demande un entretien particulier tel que la terre cuite ou les carreaux de ciment, à force de prendre des précautions et de nettoyer tout le temps avec des produits adaptés  vous allez vous fatiguer.

La couleur de votre carrelage compte !

La couleur de vos carreaux est également d’une importance majeure dans l’entretien. Tout d’abord, si vous vouliez acheter du carrelage blanc réfléchissez à deux fois. Le blanc est certes très beau mais il est également le terrain favori des tâches tenaces et visibles. Toutefois, n’optez pas pour le noir non plus, il est plus difficile à entretenir que ce que vous croyez. Donc si vous aviez prévu de faire une ou plusieurs pièces en mode « jeux d’échecs »  abstenez vous, puisque vous verrez que l’entretien va être un…échec total. Privilégiez les tons qui tendent vers le gris ou le « sable ». Bref, vous l’aurez compris, pour la couleur, ne choisissez ni du très clair ni du trop foncé, un juste équilibre entre les deux.

Le style de votre carrelage est important

Le carrelage que vous allez choisir doit être en harmonie avec le reste de la maison. Si vous avez une maison à aspiration moderne n’allez pas y mettre du carrelage qui était très à la mode…aux années 80. Et vice-versa, si vous avez une maison à style ancien avec des meubles assez traditionnels, un carrelage dans le style moderne causera un décalage énorme, le résultat sera une vraie torture pour les yeux, épargnez vous ça ! Votre carrelage doit parfaitement s’intégrer à votre maison. Si vous n’êtes pas spécialement porté sur l’esthétique, optez pour un carrelage assez neutre qui s’harmonisera sans problèmes avec ce qui l’entoure.

Optez pour le premier choix

Rien ne donne de résultats plus désastreux que la fausse économie. Nous avons souvent tendance à aller vers les produits les moins chers. C’est un réflexe normal mais trompeur. Nous nous ruons souvent sur les produits du deuxième voire du troisième choix, et nous finissons par en payer les frais ! Gardez en tête qu’un produit de second choix n’aura jamais la même efficacité qu’un autre du premier choix. Un carrelage moins cher est synonyme d’un carrelage moins résistant et moins durable. L’argent que vous pensez économiser à l’achat va être dépensé en double, voire en triple, à la réparation ou au remplacement de votre carrelage « économique ». Donc, établissez un budget à votre carrelage et privilégiez la qualité plutôt que l’économie. Le niveau de choix de votre carrelage est indiqué sur l’étiquette, lisez la attentivement ou demandez l’avis du vendeur.