Que vous soyez fan de paris sportifs ou de jeux en ligne tels que le poker, vous êtes sans aucun doute au courant des nombreuses plateformes notamment disponibles en France et en Belgique. En ce début d’année, nous vous voyons déjà en pleine recherche d’un code promo Betfirst 2018 ou d’une promotion sur Ladbrokes, par exemple. Et au sujet de ce dernier, saviez-vous qu’une méga fusion est en cours avec GVC Holdings ?

Près de 4 milliards de livres pour acquérir le bookmaker Ladbrokes Coral

C’est en Angleterre que cela se passe et avouons-le, la somme est impressionnante. GVC Holdings, le géant des jeux de poker, casino et paris sportifs en ligne basé sur l’île de Man souhaite ajouter Ladbrokes Coral (entité née en 2016 du rapprochement entre Ladbrokes Coral et Gala Coral) à son actif, pourtant déjà bien chargé. En effet, parmi ses marques, on compte déjà Sportingbet et Partypoker. Et pour ce faire, rien n’est trop cher : la valeur du rachat de Ladbrokes Coral pourrait ainsi atteindre 4,4 milliards d’euros. Pourquoi un tel rachat ? Probablement, car cela viendrait ajouter des offres supplémentaires dans le panel déjà bien étoffé de GVC Holdings. De fait, Ladbrokes Coral est spécialisé dans les paris, mais aussi les machines à sous en ligne.

Le rachat semble déjà presque acté. GVC devrait payer en titres et en cash, avec une prime pouvant atteindre 50 % par rapport au cours de la Bourse de Ladbrokes. Une fois la vente effectuée, les actionnaires disposeraient de 46,5 % de la nouvelle entité et ceux de GVC auraient le reste.

À l’heure actuelle, GVC, ce sont environ 79 millions de comptes, et 21 langues proposées à travers le monde. Le rachat de Ladbrokes permettrait un renforcement global au Royaume-Uni, en Australie et en Italie.